Barrage de Taht

Thématiques

Projets similaires

Barrage de Taht

Nouveau barrage sur l’oued Taht, dans la wilaya de Relizane, en amont du barrage SMBA. Le projet retenu est un barrage voûte, de hauteur 44 m sur ses fondations. La capacité du réservoir est de 7 millions de m3. Le débit de pointe de la crue de projet est 1600 m3/s

Projet : 

Le projet du barrage de Taht est un projet de barrage neuf en Algérie, dans la wilaya de Relizane.

L’ANBT a souhaité lancer ce projet pour assurer l’alimentation en eau potable des communes d’Ain Farah et Oued El Abtal, ainsi que l’irrigation du périmètre de Kechout.

 

Le bassin versant du barrage est 770 km², avec des apports moyens annuels estimés à 16 millions de m3 et un débit de crue millénale estimé à 1600 m3/s.

 

Le parti retenu est un barrage-voûte, avec évacuateur dans l’axe de la vallée. Ce choix est apparu le plus compétitif par rapport aux autres options, en particulier le barrage en BCR, car :

  • l’exiguïté du site et l’ampleur des crues rendent difficile l’intégration de la dérivation provisoire;
  • les matériaux disponibles pour la construction sont suffisants pour la voûte, mais pas pour le BCR.

 

Par ailleurs, la géologie du site est bien adaptée à une solution de type voûte, et moins à une solution de type BCR.

La voûte retenue suit une spirale logarithmique. La hauteur modérée de la voûte a conduit à choisir une simple courbure, avec parement amont vertical.

Mission : 

ISL a réalisé :

  • synthèse des études passées;
  • révision de l’étude géologique et géotechnique;
  • révision de l’étude hydrologique;
  • étude des variantes;
  • avant-projet détaillé;
  • dossier d’appel d’offres.

 

On peut souligner les particularités suivantes :

  • pour limiter les incertitudes sur les estimations des crues, un modèle géomorphologique a été établi, pour reconstituer les débits des plus grandes crues passées ; ce modèle a combiné une approche géologique et une modélisation hydraulique 2D;
  • le dimensionnement de la voûte a croisé plusieurs approches et a été finalisé par modélisation numérique élasto-plastique avec modélisation du phasage de construction.
Le projet
Pays/région : 
Algérie
Client: 
Agence Nationale des Barrages et Transferts
Période : 
2010-2011