Barrage High Grand Falls

Thématiques

Projets similaires

Barrage High Grand Falls

Le nouveau barrage, High Grand Falls, est un barrage de hauteur 115 m environ, qui crée une retenue de 5,5 milliards de m3, à buts multiples : hydroélectricité de pointe, soutien des étiages, soutien de l’agriculture de décrue, irrigation, protection contre les inondations.

Projet : 

Le barrage de High Grand Falls est un projet du Ministry of Regional Development du Kenya, destiné à répondre à des besoins variés :

  • production d’hydroélectricité, en créant une chute de 100 m environ, pour un débit moyen de la rivière un peu inférieur à 200 m3/s ; l’option retenue étant de profiter de la retenue pour turbiner lorsque les moyens de base sont peu disponibles : énergie journalière de pointe et énergie disponible en saison sèche, avec une puissance installée de 500 MW;
  • irrigation de 40 000 ha;
  • soutien des étiages de la Tana, toute l’année, avec une fourniture d’eau supplémentaire à fort volume en cas de sécheresse prolongée, pour assurer les besoins en subsistance des populations du delta.

 

Le projet vient ainsi compléter la série de barrages successifs sur la rivière Tana, qui est déjà largement valorisée pour la production d’hydroélectricité, mais avec des capacités de stockage modestes. Le barrage envisagé est un ouvrage en BCR, complété par des ailes en terre.

L’évacuateur de crue vanné (15 000 m3/s) est placé sur le barrage en BCR. Une digue fusible (hausses Hydroplus sur digue en remblai fusible) permet de garantir l’intégrité du barrage principal en cas de crue supérieure à la crue décamillénale, et vient améliorer la sécurité de l’ouvrage vis-à-vis des incertitudes hydrologiques.

L’usine de production d’électricité est placée au pied du barrage. Elle est équipée de 5 turbines Francis de 100 MW chacune. La ligne de transmission raccorde le poste au réseau national à proximité de Nairobi.

Mission : 

Au sein du consortium, ISL a eu la charge de la conception des ouvrages principaux : barrage, usine et barrage de démodulation.

Les prestations d’ISL ont été les suivantes :

  • dimensionnement de la retenue (modèle hydrologique et simulation de la retenue à buts multiples, logiciel GesRes);
  • choix du type de barrage et des ouvrages associés;
  • définition des objectifs de production d’hydroélectricité (pointe et soutien en saison sèche);
  • choix du type d’usine et des équipements associés;
  • projet détaillé du barrage et de l’usine : fondations, génie-civil, équipements mécaniques et électriques;
Le projet
Pays/région : 
Kenya
Client: 
Ministry Of Regional Development Authorities
Période : 
2010-2011
Partenaires : 
Egis (leader), Egis Kenya, SCP, CAS.