Barrages de l’Yonne

Projets similaires

Franchissement du seuil de Saint Vite

Maitrise d’œuvre pour le franchissement du seuil de saint vite en rive gauche.

Evacuateur de crues de la Petite-Rhue

La Société Hydro Electrique du Midi a fait appel à ISL pour effectuer une modélisation hydraulique numérique 3D de l’évacuateur de crues

Surélévation du barrage de la Visance

Le barrage de la Visance est un barrage poids en béton 11 m (classe C) destiné à l’alimentation en eau potable de la ville de Flers. Il est construit à l’emplacement d’un ancien barrage abandonné du fait de sa vétusté.

Continuité écologique

Réhabilitation de la continuité écologique : la Blaise à Dommartin le Franc, la Pissancelle et le Rongeant amont.

Ecluses de Fontinettes et de Flandres

Proposition d'aménagements permettant le maintien du niveau d’eau dans un bief de navigation en tenant compte des volumes d’eau lâchés par l’écluse amont.

Confortement des barrages algériens

ISL Ingénierie assure les prestations sur trois barrages dans le cadre des études de confortement des grands barrages en exploitation.

Barrages de l’Yonne

Etude pour compléter les connaissances nécessaires à la mise en place d'un programme de modernisation de ces barrages.

Projet : 

Le tronçon de l’Yonne compris entre Auxerre et la confluence avec la Seine a été, au cours des derniers siècles, un cours d’eau fortement utilisé pour la navigation. Le développement du transport routier a entraîné le déclin de cette activité à partir des années 1970, mais, depuis une dizaine d’années, ce mode de transport redevient attractif à l’aval du tronçon alors que le développement touristique de plaisance se développe sur la partie amont du tronçon.

 

La majeure partie des barrages actuels, dont VNF a la charge, datent toujours du 19ème siècle et posent des difficultés de manœuvres comme des difficultés de gestion de la ligne d’eau. Ils ne permettent de plus, pas ou difficilement les remontées piscicoles.

L’étude hydraulique engagée a quatre objectifs :

  • la définition de l’état de référence hydraulique au droit de chaque barrage;
  • la compréhension du mode d’écoulement des eaux dans ce tronçon de l’Yonne à l’état actuel;
  • la simulation du mode d’écoulement des eaux dans le cadre des programmes de modernisation des barrages;
  • éventuellement la suppression d’un barrage et la correction en conséquence du barrage aval.

 

L’étude se divise en quatre tranches fermes et deux tranches conditionnelles :

  • phase 1 : analyse des pertes de charge au droit des barrages et étude hydrologique;
  • phase 2 : modélisation et étude de la situation actuelle;
  • phase 3 : simulation de crues dans l’état actuel;
  • phase 4 : simulation de crues dans l’état projeté selon les programmes de modernisation;
  • tranche conditionnelle 1 : étude de la suppression d’ouvrage(s);
  • tranche conditionnelle 2 : définition des modalités hydrauliques d’une stratégie environnementale d’étiage.
Mission : 

Pour répondre aux objectifs fixés, ISL a réalisé :

une étude hydrologique permettant de définir les crues caractéristiques (débits hydrogrammes de crues) aux différents barrages de l’Yonne. Cette analyse a deux intérêts :

Elle permet dans le cadre de connaître le débit s’écoulant à travers les barrages lorsque les mesures de hauteur d’eau et de bouchures sont relevées ;

Les crues caractéristiques de l’Yonne seront utilisées dans les phases suivantes comme données d’entrée du modèle hydraulique.

 

une analyse topographique et description des ouvrages de l’Yonne (géométrie, type de bouchures, historique, gestion);

 

une analyse des données de bouchures et hauteurs d’eau aux barrages;

 

la construction d’un modèle hydraulique sous HEC-RAS;

 

la simulation de l’état actuel et de nouvelles bouchures envisagées (clapets, ouvrages gonflables), et la comparaison des impacts sur le maintien du niveau navigable dans le bief et les débordements en crues.

Le projet
Pays/région : 
France
Client: 
Voies Navigables de France
Période : 
2009-2011