CIGEO - comportement Thermo-Hydro-Mécanique

Projets similaires

Ouvrages du Centre de stockage de l'Aube

Etudes de projet et études d’exécution des ouvrages de la tranche 8 du C.S.F.M.A.

CIGEO - Simulations thermiques

CIGEO, Centre industriel de stockage géologique pour les déchets HA et MA-VL - Evaluation du réchauffement dû à la chaleur dégagée par les déchets radioactifs et son impact sur le projet

Vannes du Barrage de Labarre

Simulation bidimensionnelle d’écoulements des fuides suite au changement du comportement des vannes du barrage de Labarre

CIGEO - comportement Thermo-Hydro-Mécanique

Modélisation du comportement thermo-hydro-mécanique (THM) à proximité des alvéoles pour les déchets HA (Haute Activité).

Projet : 

Le stockage profond consiste à stocker les déchets nucléaires dans une formation géologique profonde capable d’assurer le confinement à très long terme des radionucléides.

L’Andra est chargée de concevoir et d’implanter un tel centre et le projet s’appelle Cigéo : Centre industriel de stockage géologique.

 

Volume de déchets prévus (scénario industriel fourni par les producteurs de déchets, fin de vie du parc électronucléaire actuel) : environ 70.000 m3 de déchets MA-VL (dont environ 60 % déjà produits) et 10.000 m3 de déchets HA (dont environ 30 % déjà produits).

Emprise des installations de surface : environ 300 hectares

Liaison entre la surface et le fond : 4 puits de 500 mètres et une double descenderie (tunnel incliné) de 5 km 

Installations souterraines :

  • Galeries de liaison ~100 km
  • Alvéoles de stockage MA-VL : 20 km
  • Alvéoles de stockage HA : 200 km
  • Emprise totale des installations souterraines à terme : ~15 km²
Mission : 

Dans le cadre de ce projet, une étude  du comportement Thermo-Hydro-Mécanique d’une alvéole HA sur le long terme a été confiée à ISL Ingénierie.

L’étude a nécessité la mise en place d’un modèle capable de prendre en considération les phénomènes mécaniques (fluage, endommagement, anisotropie, …) thermiques et hydrauliques ainsi que leur couplage, rendu possible grâce à l’implémentation d’une nouvelle loi de comportement sous ANSYS (User Program Features en fortran).

 

Les simulations réalisées à l’aide de ce modèle ont permis de décrire et d’apporter des éléments de réponse sur :

  • l’évolution des vides entre le chemisage et le massif,
  • les modalités de chargement du chemisage jusqu’à sa ruine,
  •  l’évolution de la zone endommagée du massif,
  • les incertitudes et leur impact.
Le projet
Pays/région : 
France
Client: 
Andra – Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs
Période : 
2011-2012