Lom Pangar : Plan d'indemnisation et de réinstallation

Projets similaires

Barrage High Grand Falls

Le nouveau barrage, High Grand Falls, est un barrage de hauteur 115 m environ, qui crée une retenue de 5,5 milliards de m3, à buts multiples : hydroélectricité de pointe, soutien des étiages, soutien de l’agriculture de décrue, irrigation, protection contre les inondations.

Inland Water Resources Management Programme

Gestion intégrée de la ressource en eau sur les pays de la corne de l’Afrique

Risques de pollution de la retenue de Lom Pangar

Étude des risques associés à un déversement accidentel d’hydrocarbures dans la retenue du barrage de Lom Pangar au Cameroun

Bassin du Congo-Oubangui-Sangha

Assistance à Maîtrise d'ouvrage auprès de la Commission Internationale du bassin du Congo-Oubangui-Sangha (CICOS).

Fleuve Niger

Analyse de la cohérence entre le Plan d'Action de Développement Durable du Bassin du Niger (PADD) et les programmes régionaux et nationaux

Barrage de Fomi

Etude d'impact hydraulique de l’aménagement hydroélectrique de Fomi (90 MW) en Guinée.

Aménagement hydroélectrique de Gouina

Impact du barrage sur les conditions hydrauliques et hydrologiques.

Lom Pangar : Plan d'indemnisation et de réinstallation

Projet : 

Le barrage de Lom Pangar est un projet de barrage neuf de hauteur 45 m en techniques mixtes béton compacté au rouleau (BCR), enrochements et remblais, de longueur développée en crête 1300 m, créant une retenue de volume 6 milliards de mètres cubes pour la régularisation des eaux du bassin de la Sanaga pour la sécurisation de la production hydroélectrique nationale.

 

Le bornage de la retenue, matérialisé par une borne tous les 1000 m concerne la courbe de niveau 672,70 m, correspondant au niveau de retenue normale, qui est atteint 1 année sur 2 et la courbe de niveau 674,55 m, correspondant au niveau des plus hautes eaux (PHE) du projet. Le Plan de Gestion Environnementale et Sociale (PGES) du barrage prévoit d’indemniser les biens situés dans l’emprise de l’extension maximale de la retenue, sous les PHE.

 

Le PIR doit identifier toutes les personnes affectées par le projet et justifier leur déplacement (physique ou économique) après étude des solutions de rechange qui réduiraient au minimum ou éviteraient ces déplacements. Le recensement réalisé a identifié 42 ménages situés sur deux villages et 10 ménages sur 5 campements dans l’emprise de la future retenue.

Le PIR décrit des critères d'acceptabilité pour les parties affectées, établit des taux de compensation pour les capitaux perdus, et décrit des niveaux d'aide pour la relocalisation des ménages affectés. Le PIR doit s'assurer que les personnes affectées par le projet auront au moins le même niveau de vie et le même environnement physique et social qu’avant le commencement du projet. Pour protéger les populations affectées contre des impacts défavorables du projet, particulièrement des effets induits tels que la concurrence pour des ressources et l'emploi, l’inflation, et la diminution des réseaux sociaux de soutien, les activités de reclassement et de compensation devraient avoir comme conséquence des améliorations mesurables au niveau des conditions économiques et du bien-être social de ces personnes et des communautés affectées.

 

L’étude comparative des options de franchissement du Lom à Touraké a réalisé un état initial sur les modalités de franchissement actuel (bac à câble), les besoins actuels (trafic moyen de 700 personnes par jour) et leur évolution prévisible, l’esquisse technique des solutions de rétablissement du franchissement sur la queue de retenue (pont, passage sur dalots submersibles, pont flottant, bac à moteur), la définition au stade faisabilité des deux solutions pertinentes (pont et bac à moteur) et la proposition d’une solution par étude économique (coûts et recettes) et analyse multicritère selon quatre familles de critères : mise en œuvre et organisation, socio-économiques, environnementaux, politiques réglementaires et de cohérence avec les autres projets. L’étude conduit à la recommandation de la solution pont à une voie ou deux voies.

Mission : 
  • Confortement des limites de la retenue;
  • Coordination du Plan d’Indemnisation et de relocalisation ; pilotage d’un assistant technique sur site;
  • Réalisation avec Oréade Brèche de l’étude comparative des options de franchissement du Lom à Touraké.
Le projet
Pays/région : 
Cameroun
Client: 
Electricity Development Corporation
Période : 
2008-2011
Partenaires : 
Oréade-Brèche