Protection contre les inondations des lieux habités en basse vallée de l’Allan

Projets similaires

Confortement des digues du Vidourle

Maîtrise d'œuvrecomplète des travaux de confortement des digues du Vidourle.

Digue de Noailles en Vendée

Réhabilitation de la digue de Noailles, construite suite à la crue de 1983, qui protège le hameau de Noailles sur la commune de Champ-Saint-Père en Vendée.

Inondations en basse vallée de l’Allan

Protection contre l’aléa inondation dans la basse vallée de l’Allan dans sa traversée du Pays de Montbéliard

Protection contre les inondations des lieux habités en basse vallée de l’Allan

Projet : 

La basse vallée de l’Allan dans sa traversée du Pays de Montbéliard est souvent le théâtre d’inondation. Le principe retenu pour définir les aménagements du programme de protection est celui de la protection contre l’aléa et non la diminution de la vulnérabilité. L’objectif de protection recherché est la crue décennale.

 

A la suite de la crue de 1990, plusieurs actions ont été entreprises par la Communauté d’Agglomération du Pays de Montbéliard et le Syndicat Mixte Saône-Doubs.

En 2003, une étude de faisabilité pour la mise en œuvre d’un programme de protection des lieux habités de la basse vallée de l’Allan a été réalisée par le Syndicat Mixte Saône-Doubs.

La présente affaire fait suite à cette étude de faisabilité pour définir et réaliser les aménagements. La crue de protection décennale de l’Allan est évaluée à 400 m3/s.

Les ouvrages consistent en :

  • La construction d’une digue à Bart en rive droite de l’Allan de 2 m de hauteur et de 1300 m de longueur. Elle est équipée de deux déversoirs de sécurité ;
  • La canalisation du Rupt dans un « U » en béton armé dans la traversée de Bart ;
  • Le remplacement de la passerelle piétonne franchissant l’Allan par une passerelle de 48 m de portée donnant un débouché hydraulique plus important et moins sensible à l’obstruction par les embâcles ;
  • La construction de la fermeture d’une digue et de la protection de berge à Sainte-Suzanne ;
  • La construction de deux ouvrages de décharge équipés d’un clapet automatique (4 m et 12 m) pour éviter les débordements du canal vers les habitations de Voujeaucourt et Courcelles ;
  • Le rehaussement de la berge rive gauche du canal à Courcelles et le passage en contournement de la culée rive gauche du pont-levis assuré par un cadre en béton armé ;
  • La construction et l’équipement de 5 stations de pompage à Bart, Courcelles, Sainte-Suzanne et Voujeaucourt ainsi que les travaux sur les réseaux associés ;

Le montant des travaux s’élève à 7,6 M€ HT

Mission : 

Dans le cadre de la maîtrise d’œuvre, les missions d’ISL ont été les suivantes :

  • Etude d’avant-projet,
  • Etude de projet,
  • Assistance pour la passation des contrats de travaux,
  • Direction de l’exécution des travaux,
  • Ordonnancement, pilotage et coordination,
  • Assistance aux opérations de réception

ISL a repris et complété les études hydrologiques et hydrauliques existantes. Une modélisation hydraulique pseudo-bidimensionnelle de l’Allan en régime transitoire a été réalisée à l’aide du logiciel CARIMA.

L’implantation et le dimensionnement des protections ont été déterminés à partir des résultats des études hydrauliques.

En phase projet, la stabilité de la digue a été étudiée à l’aide des logiciels SEEP/W pour la détermination des écoulements et SLOPE/W pour les calculs des coefficients de sécurité de cercles de rupture.

La passerelle sur l’Allan a été calculée par éléments finis avec le code de calculs ANSYS. Le modèle est composé de poutres tridimensionnelles.

Le projet
Pays/région : 
France
Client: 
Pays de Montbéliard Agglomération
Période : 
2005-2012
Partenaires : 
Sialis