Barrages neufs
Français
Cameroun

Contrôle et de surveillance des travaux de construction du barrage de Lom Pangar

Bassin du Congo

Assistance à Maîtrise d'ouvrage auprès de la Commission Internationale du bassin du Congo-Oubangui-Sangha (CICOS).

France

Les Grands Lacs de Seine ont confié à ISL la réalisation d’une étude prospective sur la neutralité énergétique du projet d’aménagement de la Bassée.

Sénégal

Impact du barrage sur les conditions hydrauliques et hydrologiques.

Guinée

Etude d'impact hydraulique de l’aménagement hydroélectrique de Fomi (90 MW) en Guinée.

Barrages neufs

Que ce soit pour des barrages voûtes, en terre, en enrochements, en béton traditionnel, en béton compacté au rouleau (BCR), un projet de retenue est un projet technique et environnemental.

Pour les ingénieurs d'ISL, le meilleur projet technique allie : dimensionnement judicieux de la retenue, optimisation du coût du barrage, garanties maximales de sécurité, prise en compte des sujétions d’exploitation dès la conception.

Algérie

Ouvrage en BCR de hauteur 50 m environ, complété par des digues en remblai. Les travaux sont conduits par Cosider, qui a confié à ISL une mission de révision de la conception, et la réalisation des études plans d’exécution.

Algérie

Nouveau barrage sur l’oued SafSaf, dans la wilaya de Skikda, en amont du barrage de Zardezas, dont la retenue est largement envasée. Le projet s’oriente vers un barrage de hauteur 80 m environ, créant une retenue de 100 millions de mètre cube environ.

Algérie

Nouveau barrage sur l’oued Taht, dans la wilaya de Relizane, en amont du barrage SMBA. Le projet retenu est un barrage voûte, de hauteur 44 m sur ses fondations. La capacité du réservoir est de 7 millions de m3. Le débit de pointe de la crue de projet est 1600 m3/s

Pages